ça va faire BIM !

P-19_Nouveau_Perspective-2_BIM_si-qualite-ok
L’élément le plus impactant de la digitalisation qui gagne les bureaux d’études est le développement de la maquette numérique.

L’ère de la 2 D est révolue. Et la maquette BIM est plus qu’une maquette 3 D : elle est l’interface de la maquette avec une base de données provenant de différentes sources et décrit chaque composant technique du bâtiment ou de l’ouvrage. Les avantages à travailler en maquette numérique sont innombrables : moins d’erreurs, plus de coordination, gains de temps en aval dans les phases de réalisation d’un projet, limitation des aléas (et donc gains d’argent), possibilité de remettre au commanditaire la maquette du bâtiment tel qu’il a été réellement construit…
Le BIM a donc indéniablement de beaux jours devant lui, avec un marché en pleine expansion, tant dans l’ancien que dans le neuf. Tous les édifices sont concernés : les immeubles d’habitation ou tertiaires, les infrastructures, les ouvrages d’art, y compris les réseaux souterrains dont l’absence de cartographie numérisée rime fréquemment avec des retards de chantier.